Le man­dat de pro­tec­tion extra­ju­di­ci­aire per­met aux per­son­nes qui le souhait­ent d’indiquer à l’avance qui pour­ra gér­er leurs biens quand elles ne pour­ront plus le faire, en rai­son par exem­ple d’une mal­adie, d’un acci­dent ou de leur âge. Le doc­u­ment peut notam­ment aus­si déter­min­er dans quelle mai­son de repos la per­son­ne souhaite résider.

Lire l’ar­ti­cle com­plet : Près de 5000 man­dats de pro­tec­tion extra­ju­di­ci­aire enreg­istrés par mois en 2020 — RTBF