C’est enfin fait, le carac­tère sen­sible des ani­maux est recon­nu dans le nou­veau Code civil, approu­vé à la Chambre ce 30 jan­vier. Vous qui, comme six Belges sur dix avez un ani­mal de com­pa­gnie, cela vous paraît évident ? Sachez que jusqu’ici, vos amis à quatre pattes étaient consi­dé­rés comme des objets, inclus dans la caté­go­rie des biens et des immeubles. Ils seront désor­mais pla­cés dans une nou­velle caté­go­rie inti­tu­lée  » ani­maux « , qui s’ajoute aux  » per­sonnes  » et aux  » biens « . Et ils seront recon­nus comme des êtres sen­sibles, spé­ci­fi­que­ment pro­té­gés par la légis­la­tion sur le bien-être ani­mal. Le droit des biens conti­nue­ra à leur être appli­qué, mais dans les règles de la pro­tec­tion ani­male.

Lire l’ar­ticle com­plet :

Ne pas faire n’importe quoi avec son animal : leur sensibilité inscrite dans le Code civil – RTBF