Négocier plu­tôt que s’affronter, c’est la pos­ture du droit col­la­bo­ra­tif. La pro­cé­dure judi­ciaire peut s’avérer longue, coû­teuse et pénible. Nombreux sont les clients qui attendent aujourd’hui de leur avo­cat une solu­tion qui ren­contre leurs prio­ri­tés et leurs besoins plu­tôt qu’une confron­ta­tion devant les tri­bu­naux, avec le risque de se voir impo­ser des mesures qu’ils esti­me­ront inadap­tées. A ne pas confondre avec la média­tion… On en parle avec Fabienne Hoge avo­cate, et Anne Marie Boudart, avo­cate.