Négoci­er plutôt que s’affronter, c’est la pos­ture du droit col­lab­o­ratif. La procé­dure judi­ci­aire peut s’avérer longue, coû­teuse et pénible. Nom­breux sont les clients qui atten­dent aujourd’hui de leur avo­cat une solu­tion qui ren­con­tre leurs pri­or­ités et leurs besoins plutôt qu’une con­fronta­tion devant les tri­bunaux, avec le risque de se voir impos­er des mesures qu’ils estimeront inadap­tées. A ne pas con­fon­dre avec la médi­a­tion… On en par­le avec Fabi­enne Hoge avo­cate, et Anne Marie Boudart, avocate.