Les Finances ont encais­sé 16,669 mil­lions d’eu­ros de suc­ces­sion « en déshé­rence » en 2015, rap­porte la Dernière Heure mar­di. Il s’a­git de la somme des héri­tages non récla­més sur les­quels l’Etat a fait valoir ses droits.

Depuis 2007, l’État a ain­si récu­pé­ré plus de 80 mil­lions d’eu­ros. Il faut néan­moins en retran­cher les droits de suc­ces­sion, dont le Trésor doit éga­le­ment s’ac­quit­ter au pro­fit des Régions, qui atteignent près de 36 mil­lions d’eu­ros.

Pour que l’État puisse mettre main basse sur un héri­tage, il faut que la suc­ces­sion soit vacante, c’est à dire qu’il n’y ait pas d’hé­ri­tier ou que l’hé­ri­tage ait été refu­sé.

Lire l’ar­ticle : Le Trésor a récu­pé­ré 16 mil­lions d’eu­ros d’hé­ri­tage non récla­mé en 2015…Bingo – RTBF