Cela dépend du type d’af­faire…

  • C’est par­fois obli­ga­toire. Il faut tou­jours s’en enqué­rir auprès de l’a­vo­cat.

  • Dans la plu­part des cas, c’est facul­ta­tif : je peux vous repré­sen­ter à l’au­dience. Il n’est pas sou­vent indis­pen­sable que vous soyez présent(e). C’est un point à abor­der au préa­lable.