Spa, « commune MAYA », pour la protection des abeilles

//Spa, « commune MAYA », pour la protection des abeilles

Spa, « commune MAYA », pour la protection des abeilles

Belle ini­tia­tive de la Ville de Spa et du mou­ve­ment lan­cé par la Wallonie pour la pré­ser­va­tion des abeilles et de l’environnement ! 😎🐝👍
Geoffrey DELIÉGEGeoffrey DELIÉGE

La Ville de Spa est ins­crite comme Commune MAYA c’est-à-dire une com­mune qui pro­tège et favo­rise les popu­la­tions d’abeilles par diverses actions (ex : ins­tal­la­tions de nou­veaux hôtels à insectes). De plus, nous sommes recon­nus com­mune zéro phy­to parce que le Service des Plantations n’utilise aucun pes­ti­cide, aucun engrais chi­mique, mais plu­tôt de l’engrais orga­nique.

En 2018, la Ville de Spa s’est enga­gée, au tra­vers du Service Plantations, à plan­ter des arbres frui­tiers, des par­terres de fleurs et des haies vives d’espèces indi­gènes dans le cadre du Plan Maya.

Les abeilles font bien plus que du miel …

Elles per­mettent la fécon­da­tion et la repro­duc­tion d’espèces végé­tales. Nos cultures agri­coles et donc la qua­li­té de notre ali­men­ta­tion dépendent de la pol­li­ni­sa­tion.

Depuis 2011, le Plan Maya, por­té par la Direction des Espaces verts de la Wallonie a pu géné­rer 9 931 ares de prai­ries fleu­ries, 7 604 arbres frui­tiers, 15 293 arbres d’alignement et 253 468 plants de haies. Il faut pour­suivre. Nous devons déve­lop­per un meilleur envi­ron­ne­ment pour les abeilles.

Ce plan s’intègre dans : « Le Réseau Wallonie Nature ». Ce réseau pro­pose, par diverses actions trans­ver­sales ou sec­to­rielles, de réin­té­grer la nature, par­tout et par tous. J’invite les repré­sen­tants com­mu­naux, les par­ti­cu­liers, les pro­fes­sion­nels à consul­ter cette bro­chure. Elle a pour objec­tif de vous accom­pa­gner dans la mise en place d’un envi­ron­ne­ment plus accueillant pour les insectes pol­li­ni­sa­teurs. Il nous faut ensemble géné­ra­li­ser les gestes tout simples, mais com­bien impor­tants pour la bio­di­ver­si­té et donc pour notre ave­nir !

Le Ministre wal­lon de la Nature

Plan Maya – Région wallonne

Plan Maya - panneau dans le jardin devant le bureau

La Ville de Spa est ins­crite comme Commune MAYA c’est-à-dire une com­mune qui pro­tège et favo­rise les popu­la­tions d’abeilles par diverses actions (ex : ins­tal­la­tions de nou­veaux hôtels à insectes). De plus, nous sommes recon­nus com­mune zéro phy­to parce que le Service des Plantations n’utilise aucun pes­ti­cide, aucun engrais chi­mique, mais plu­tôt de l’engrais orga­nique.

En 2018, la Ville de Spa s’est enga­gée, au tra­vers du Service Plantations, à plan­ter des arbres frui­tiers, des par­terres de fleurs et des haies vives d’espèces indi­gènes dans le cadre du Plan Maya.

Les abeilles font bien plus que du miel …

Elles per­mettent la fécon­da­tion et la repro­duc­tion d’espèces végé­tales. Nos cultures agri­coles et donc la qua­li­té de notre ali­men­ta­tion dépendent de la pol­li­ni­sa­tion.

Depuis 2011, le Plan Maya, por­té par la Direction des Espaces verts de la Wallonie a pu géné­rer 9 931 ares de prai­ries fleu­ries, 7 604 arbres frui­tiers, 15 293 arbres d’alignement et 253 468 plants de haies. Il faut pour­suivre. Nous devons déve­lop­per un meilleur envi­ron­ne­ment pour les abeilles.

Ce plan s’intègre dans : « Le Réseau Wallonie Nature ». Ce réseau pro­pose, par diverses actions trans­ver­sales ou sec­to­rielles, de réin­té­grer la nature, par­tout et par tous. J’invite les repré­sen­tants com­mu­naux, les par­ti­cu­liers, les pro­fes­sion­nels à consul­ter cette bro­chure. Elle a pour objec­tif de vous accom­pa­gner dans la mise en place d’un envi­ron­ne­ment plus accueillant pour les insectes pol­li­ni­sa­teurs. Il nous faut ensemble géné­ra­li­ser les gestes tout simples, mais com­bien impor­tants pour la bio­di­ver­si­té et donc pour notre ave­nir !

Le Ministre wal­lon de la Nature

Plan Maya – Région wallonne

By |2018-03-23T16:06:09+00:0009/03/2018|Categories: Culture|Tags: , , |0 Comments

About the Author:

Avocat au Barreau de Verviers (Belgique), il pratique depuis 2005 devant les juridictions belges pour représenter des clients internationaux (principalement italiens) et belges. Il a une expérience étendue dans les matières civile et commerciale, concernant des litiges très diversifiés en droit des affaires, spécialement en matière de contrats de distribution et d’affaires ayant un caractère international.