• l’assimilation des tri­cycles et qua­dri­cycles d’une lar­geur maxi­male de 1 mètre aux vélos ;
  • la vitesse maxi­male, par construc­tion, des engins de dépla­ce­ment moto­ri­sés est por­tée de 18 km/h à 25 km/h ;
  • les jeunes cyclistes de moins de 10 ans (au lieu de moins de 9 ans) pour­ront emprun­ter les trot­toirs et les acco­te­ments en saillie sans condi­tion de taille du vélo ;
  • en dehors des agglo­mé­ra­tions, les conduc­teurs de véhi­cules auto­mo­biles ou de moto­cy­clettes doivent lais­ser une dis­tance laté­rale d’au moins un 1,50 mètre entre eux et les cyclistes et conduc­teurs de cyclo­mo­teurs à 2 roues ;
  • le feu vert inté­gral cycliste, la len­tille cyclo-pié­tonne et le feu de signa­li­sa­tion indi­quant le « tourne à droite » ;
  • (…)
  • rou­ler à deux de front est éga­le­ment auto­ri­sé pour les conduc­teurs de speed pede­lec .

 

  • en dehors des agglo­mé­ra­tions, les conduc­teurs doivent lais­ser une dis­tance laté­rale d’au moins 1,50 mètre entre eux et les pié­tons ;
  • (…)
  • la dis­tance à laquelle il est obli­ga­toire d’emprunter un pas­sage pour pié­tons est réduite à 20 m au lieu de 30 m .

Source : La Chambre adapte le Code de la Route à l’aide d’un trip­tyque de lois