Alle­magne / Autriche / Bel­gique / France / Ital­ie / Roy­aume-Uni de Grande-Bre­tagne et d’Irlande du Nord / Tchéquie (la) — Les grandes villes d’eaux d’Europe

Le site transna­tion­al des grandes villes d’eaux d’Europe com­prend 11 villes situées dans sept pays européens : Bad Ems (Alle­magne) ; Baden-Baden (Alle­magne) ; Bad Kissin­gen (Alle­magne) ; Baden bei Wien (Autriche) ; Spa (Bel­gique) ; Vichy (France) ; Mon­te­ca­ti­ni Terme (Ital­ie) ; Ville de Bath (Roy­aume-Uni) ; Franzens­bad (Tchéquie) ; Karlovy Vary (Tchéquie) ; et Marien­bad (Tchéquie).

Toutes ces villes se sont dévelop­pées autour de sources d’eau minérale naturelles. Elles témoignent de la cul­ture ther­male européenne inter­na­tionale qui s’est dévelop­pée du début du XVI­I­Ie siè­cle aux années 1930, con­duisant à l’émergence de grandes sta­tions inter­na­tionales qui ont influ­encé la typolo­gie urbaine autour d’ensembles de bâti­ments ther­maux tels que les kurhaus et les kur­saal (bâti­ments et salles dédiés à la cure), les salles de pom­page, les halls des sources, les colon­nades et les galeries, conçues pour exploiter les ressources naturelles en eau minérale et les utilis­er pour les bains et les cures d’eau ther­male. Les équipements com­pren­nent des jardins, des salons de réu­nion, des casi­nos, des théâtres, des hôtels et vil­las, ain­si que les infra­struc­tures de sou­tien spé­ci­fiques aux sta­tions ther­males. Ces ensem­bles sont tous inté­grés dans un con­texte urbain glob­al car­ac­térisé par un envi­ron­nement thérapeu­tique et récréatif soigneuse­ment géré dans un paysage pit­toresque. Ces sites témoignent col­lec­tive­ment de l’échange d’idées et d’influences dans le cadre du développe­ment de la médecine, des sci­ences et de la balnéothérapie.