Allemagne / Autriche / Belgique / France / Italie / Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord / Tchéquie (la) — Les grandes villes d’eaux d’Europe

Le site trans­na­tio­nal des grandes villes d’eaux d’Europe com­prend 11 villes situées dans sept pays euro­péens : Bad Ems (Allemagne) ; Baden-Baden (Allemagne) ; Bad Kissingen (Allemagne) ; Baden bei Wien (Autriche) ; Spa (Belgique) ; Vichy (France) ; Montecatini Terme (Italie) ; Ville de Bath (Royaume-Uni) ; Franzensbad (Tchéquie) ; Karlovy Vary (Tchéquie) ; et Marienbad (Tchéquie).

Toutes ces villes se sont déve­lop­pées autour de sources d’eau miné­rale natu­relles. Elles témoignent de la culture ther­male euro­péenne inter­na­tio­nale qui s’est déve­lop­pée du début du XVIIIe siècle aux années 1930, condui­sant à l’émergence de grandes sta­tions inter­na­tio­nales qui ont influen­cé la typo­lo­gie urbaine autour d’ensembles de bâti­ments ther­maux tels que les kurhaus et les kur­saal (bâti­ments et salles dédiés à la cure), les salles de pom­page, les halls des sources, les colon­nades et les gale­ries, conçues pour exploi­ter les res­sources natu­relles en eau miné­rale et les uti­li­ser pour les bains et les cures d’eau ther­male. Les équi­pe­ments com­prennent des jar­dins, des salons de réunion, des casi­nos, des théâtres, des hôtels et vil­las, ain­si que les infra­struc­tures de sou­tien spé­ci­fiques aux sta­tions ther­males. Ces ensembles sont tous inté­grés dans un contexte urbain glo­bal carac­té­ri­sé par un envi­ron­ne­ment thé­ra­peu­tique et récréa­tif soi­gneu­se­ment géré dans un pay­sage pit­to­resque. Ces sites témoignent col­lec­ti­ve­ment de l’échange d’idées et d’influences dans le cadre du déve­lop­pe­ment de la méde­cine, des sciences et de la balnéothérapie.

 

Lire : Communiqué com­plet de l’UNESCO

Voir le repor­tage de Vedia :

Spa : bienvenue à l’Unesco !